Aller au contenu

Pascale Durand

Paspascale3cale Durand étudie le piano classique dès son plus jeune âge et s’oriente quelques années plus tard vers le chant. Elle intègre le groupe vocal féminin « État Dame » qui obtient les deux premiers prix dans sa catégorie au concours National des Florilèges de Tours. Elle crée sa propre formation avec laquelle elle se produit régulièrement. Puis elle se passionne pour l’art lyrique et poursuit sa formation au CNR de Gennevilliers. Elle interprète Madame Peachum dansL’Opéra de quat’ sous (mise en scène Daniel Martin, direction Philippe Nahon), Anita dans West Side Story (direction Jean-Yves Altenburger) …

Elle chante dans l’opérette arménienne Gariné de Dikran Tchouhadjian, (mise en scène Irina Brook et Gérald Papazian) et se produit également en récital avec l’ensemble « Les Voix-Là » (Palais des Congrès de Versailles, Théâtre Le Palace à Perigeux, Château D’Avrilly …) et rejoint en 2009 le chœur de chambre professionnel « Les Cris de Paris » et participe depuis à de nombreuses productions, allant du répertoire baroque à la création d’un opéra contemporain  Cachafaz, composé par Oscar Strasnoy, et à trois enregistrements, Missa Sacra de Schumann, Paradis Perdu de Théodore Dubois, Or les murs textes de détenus de Clairveaux mis en musique par Thierry Machuel.

Elle est également chef de chœur enfants et adultes dans différents conservatoires (Malakoff, Gennevilliers…).

Parallèlement, elle poursuit une carrière de comédienne, improvisation et textes de répertoire. Elle intègre tout d’abord la troupe d’improvisation « Improglio » avec laquelle elle se produit pendant 10 ans, puis la troupe « Jean de Zafran » en 2007. Elle rencontre ensuite Frédérique Sayagh qui l’entraînera en 2008 dansBurlingue de Gérard Levoyer. Elle se produira ensuite en 2009 dans Jeux de Planches de Jean-Paul Alègre où les deux amies s’associeront à Dominique Ferré puis, en 2012 et 2013, elle joue dans Brindezingues, une pièce acide écrite sur mesure pour le trio par Gérard Levoyer. L’année 2014 est marquée par la création de Soeurs, écrite par Gérard Levoyer à nouveau, qui sera jouée au Théo Théâtre avec Frédérique Sayagh.